Les gratte-ciels qui touchent le ciel : les plus hautes tours du monde

Dans notre quête incessante de grandeur et de progrès, l’humanité a construit des structures toujours plus impressionnantes, rivalisant d’ingéniosité et de créativité pour repousser les limites de l’architecture. Parmi ces prouesses se trouvent certaines des plus hautes tours du monde, véritables symboles de suprématie technologique et économique. Dans cet article, nous vous présentons le classement des géants du ciel.

1. Burj Khalifa – Dubaï, Émirats arabes unis

S’élevant à 828 mètres de hauteur, la Burj Khalifa est actuellement la tour la plus haute du monde. Inaugurée en 2010, cette réalisation architecturale audacieuse incarne parfaitement l’essor spectaculaire et les ambitions démesurées de Dubaï. Bien que sa taille soit impressionnante, elle n’est pas son seul atout puisqu’elle héberge également des résidences, hôtels, bureaux, terrasses d’observation et centres commerciaux.

2. Shanghai Tower – Shanghai, République populaire de Chine

La Shanghai Tower est la deuxième plus haute tour du monde avec ses 632 mètres et 128 étages. Cette tour fut achevée en 2015 après sept ans de travaux et elle est désormais un emblème incontournable de l’horizon urbain de Shanghai. Elle abrite des espaces de bureaux, des commerces, un hôtel et des restaurants de prestige.

3. Makkah Clock Royal Tower – La Mecque, Arabie Saoudite

Avec ses 601 mètres, la Makkah Clock Royal Tower se situe en troisième position de notre classement. Au cœur de ce complexe architectural gigantesque, on trouve notamment un hôtel de luxe ainsi qu’un immense centre commercial, offrant un mélange impressionnant d’éléments islamiques traditionnels et de modernité.

4. Ping An International Finance Center – Shenzhen, République populaire de Chine

Culminant à 599 mètres, le Ping An International Finance Center se trouve à Shenzhen, l’un des principaux centres financiers et technologiques de la Chine. Inaugurée en 2017, cette tour est une véritable vitrine de l’émergence économique chinoise et abrite notamment les sièges de nombreuses entreprises nationales et internationales.

5. Lotte World Tower – Séoul, Corée du Sud

La cinquième place de notre classement est occupée par la Lotte World Tower, située à Séoul, en Corée du Sud. Atteignant 555 mètres et 123 étages, elle offre une vue imprenable sur la ville et héberge un mall, des bureaux, des résidences de luxe et un hôtel.

Les projets en cours et futurs

Bien que ces tours soient déjà pour la plupart démesurées, elles n’en constituent pas moins un point de départ pour des projets encore plus ambitieux. En voici quelques-uns à suivre de près :

Jeddah Tower – Djeddah, Arabie Saoudite

Actuellement en construction, la Jeddah Tower est destinée à devenir la plus haute structure du monde, dépassant la Burj Khalifa avec ses 1000 mètres et 200 étages prévus. Ce gratte-ciel devrait être achevé d’ici 2021.

PNB 118 – Kuala Lumpur, Malaisie

Avec une hauteur prévue de 644 mètres, le projet PNB 118 donnera naissance à l’une des plus grandes tours du monde lorsqu’il sera terminé en 2022. Il comprendra notamment des bureaux, des résidences de luxe, un hôtel et un centre commercial.

Suzhou IFS – Suzhou, République populaire de Chine

La ville de Suzhou n’est pas en reste avec le projet de tour Suzhou IFS, qui comprendra bureaux, résidences et hôtels dans ses 530 mètres de hauteur. Cette réalisation remarquable devrait voir le jour en 2021.

CTF Finance Center – Guangzhou, République populaire de Chine

Le CTF Finance Center est également en cours de développement à Guangzhou, en Chine, et ajoutera une magnifique prouesse architecturale à cette région florissante, avec ses 530 mètres de hauteur.

One World Trade Center – New York, États-Unis

Enfin, le One World Trade Center de New York, qui, bien que n’étant pas un gratte-ciel en construction, reste l’un des plus impressionnants avec ses 541 mètres de hauteur et son mémorial rendant hommage aux victimes du 11 septembre 2001.

Avec ces projets pharaoniques en préparation ou déjà réalisés, il est certain que le ciel est la seule limite pour les architectes du monde entier.

Autres voyages